Blog entries

  • Petit compte rendu du meetup postgresql d'octobre 2014

    2014/10/09 by Arthur Lutz

    Hier soir, je suis allé au Meetup PostgreSQL intitulé "DBA et Développeurs enfin réunis". Après quelques bières et pizza (c'est la tradition de le faire dans ce sens), nous avons écouté 4 présentations autour de PostgreSQL après une courte introduction de Dimitri Fontaine et des sponsors (Mozilla et Novapost).

    http://www.logilab.org/file/266939/raw/BzcR8UOIQAAdFMh.jpg

    Jean-Gérard Pailloncy nous a parlé d'aggrégation temporelle sous contrainte d'IOPS (page wikipedia pour IOPS, au cas où). Malgré le temps court de présentation, c'était une synthèse très bien déroulée d'un projet avec des flux de données ambitieux pour des plateformes "entrée de gamme". Quelques "petites" astuces que chacun pourrait appliquer à ses projets.

    Flavio Henrique Araque Gurgel nous a parlé du partitionnement de tables et des mythes qui entourent ce sujet. Dans quels cas dois-je partionner ? Beaucoup de cas de figure sont possibles, les métriques qui permettent de prendre ce genre de décisions sont nombreuses et nécessitent une bonne compréhension du fonctionnement interne des bases de données Postgresql. Il s'agissait principalement d'amener les praticiens de postgresql à se poser les bonnes questions lors de la conception de leur base de données.

    Thomas Reiss et Julien Rouhaud nous ont présenté POWA (PostgreSQL Workload Analyzer). Il s'agit d'une extension C pour postgresql (à partir de 9.3) et une interface en Perl and Mojolicious. Un projet prometteur (bien que l'on puisse être supris qu'il soit écrit en Perl) pour maîtriser les performances de sa base de données postgresql.

    http://www.logilab.org/file/266940/raw/safe.png

    Enfin, Dimitri Fontaine a prêché la bonne parole pour rapprocher les développeurs des administrateurs de bases de données. L'idée était de faire penser aux développeurs que le SQL dans leur code est du code, pas juste des chaînes de caractères. Quelques exemples autour des "window functions" et de "common table expressions" plus tard, on espère que les développeurs feront une partie de leurs calculs directement dans PostgreSQL plutôt que dans leur application (en évitant de balader des tonnes de données entre les deux). Petit conseil : il est recommandé de rajouter des commentaires dans les requêtes SQL. "SQL c'est un language de programmation en vrai."

    Les slides devraient être publiés sous peu sur le groupe meetup, que vous pouvez rejoindre pour être informés du prochain meetup. Update : slides publiés sur : https://wiki.postgresql.org/wiki/PostgreSQL_Meetup_Paris_2014_Sept

    À Logilab nous utilisons beaucoup Postgresql que ce soit sur des projets clients (données métier, GIS, etc.) mais aussi extensivement dans CubicWeb, framework web en python orienté web sémantique.

    Le format de 20 minutes par présentation est pas mal pour toucher rapidement à un grand nombre de sujets, du coup souvent il s'agit de pistes que chacun doit ensuite explorer. Les meetups sont toujours aussi sympathiques et accueillants.


  • Retour sur la journée conteneurs dans le cadre de Open Source Innovation Spring

    2015/04/07 by Arthur Lutz

    Logilab a co-organisé la demi-journée sur les conteneurs dans le cadre du Printemps de l'innovation open source (Open Source Innovation Spring). Voici une partie des choses qui y furent dites.

    Open Source Innovation Spring

    AlterWay a commencé par une introduction expliquant pourquoi docker est si hype en ce moment. Quelques bémols ont été placés sur les questions de sécurité et les systèmes de fichiers utilisés par défaut (AUFS n'est pas dans le kernel linux officiel, des alternatives sont à l'étude).

    Une partie de l'écosystème autour de Docker a été mentionné :

    Ensuite Normation a présenté la gestion de configuration et Docker, avec de grandes questions générales sur le déploiement de serveurs, leur durée de vie, leur transformation, etc.

    Logilab & Mozilla

    Logilab a présenté l'utilisation conjointe de Salt Mercurial et Docker pour appliquer les bonnes pratiques du développement logiciel à la gestion d'infrastructures. Les supports de présentation sont sur http://slides.logilab.fr/osis/osis (aussi sur slideshare).

    Normation a ensuite présenté les fondements techniques des conteneurs, à savoir les fonctionnalités du noyau linux qui ont permis leur essor. Petit historique sur les cgroups, avec les idées d'origine sur les processus dans Unix, mais aussi les bonnes idées apportées par Plan 9 (et qui ont ensuite été reprises par Linux). On a vu des choses sur les chroots, les namespaces, fakeroot, ip netns, les informations dans /proc/<pid>/ns, et les systèmes de fichier d'union utilisé par les conteneurs : aufs, unionfs, overlayfs, fuse.

    Intervenants de la journée

    Ensuite deux démonstrations ont été présentées :

    • Utilisation de docker et docker-swarm sur amazon ec2 pour déployer une application html5 : CircleCI lit le dépôt git de l'application, construit l'image Docker et l'ajoute au hub puis pilote docker-swarm pour qu'elle soit déployée.
    • Utilisation de plusieurs plate-formes de cloud (Azure, Numergy, CloudWatt) pour déployer un conteneur docker sur plusieurs clouds en parallèle.

    Deux retours d'expérience par Theodo et Deliverous ont conclu la journée.